Les augmentations de prix continues sur le marché des matières premières et les coûts de transport incontrôlables peuvent nous obliger à payer un supplément de matières. Veuillez nous contacter pour votre article.

COUPLAGE CHALEUR CHP

(0)
  • Installations de cogénération avec moteurs à gaz et diesel
  • Application résidentielle ou industrielle
  • Déjà des installations à partir de 6 kW
  • Disponible jusqu’à une gamme de 500 kW
  • Large choix de moteurs
  • Alternative abordable
Prijs op aanvraag (0.00 incl. BTW)
Meer informatie
Effacer
Meer informatie

Nos installations de cogénération sont fabriquées par un partenaire avec une assurance qualité ISO 9001, une certification de système de gestion environnementale ISO 14001 et une certification de système de santé et de sécurité OHSAS18001, et bien sûr nos produits sont également certifiés CE.
Il est important de travailler avec une entreprise fiable, d’autant plus que les installations de cogénération nécessitent un investissement important et sont souvent exploitées 24/24/365 en continu.
La gamme est disponible en 2 vecteurs énergétiques, d’une part les versions diesel et d’autre part les versions gaz, ces dernières pouvant être proposées en gaz naturel, gaz de biomasse, gaz butane et GPL.
Les installations de cogénération sont proposées dans une gamme de 6 KW à 500 KW, il existe une sélection de marques bien connues dans les moteurs, notamment : Isuzu, Perkins, Cummings, Baudouin, MTU, etc., pour les alternateurs vous pouvez choisir entre Mecalte , Leroy Somer, Stamford, qui vous garantissent une sortie stable avec une bonne troisième harmonique, vous permettant ainsi de connecter sans problème des équipements sensibles.
​Comme on le sait, 60 à 70 % de l’énergie générée est perdue en chaleur rejetée dans l’environnement, en équipant le générateur d’un récupérateur de chaleur avec un échangeur de chaleur sur l’eau de refroidissement, et de récupération de chaleur sur l’échappement à condition qu’un la gaine isolante peut être utilisée pour convertir au maximum cette énergie « perdue » en « chaleur » pour diverses applications résidentielles ou industrielles, réalisant ainsi des économies d’énergie plus importantes et contribuant à l’environnement.
Les installations de cogénération sont souvent utilisées dans la culture sous serre, où le CO2, l’électricité et la chaleur sont récupérés.
En outre, il existe un soutien fiscal et autre du gouvernement (régional), mais aussi des applications plus petites, par exemple en combinaison avec des panneaux solaires et une batterie de stockage pour les applications résidentielles, ou par exemple pour les installations de refroidissement, où un processus de chauffage est également en cours dans en plus du refroidissement.
Javac peut prendre en charge l’installation complète, allant de l’installation et la mise en service de la cogénération, ainsi que le contrôle complet des composants externes.
Si vous êtes intéressé par une installation de cogénération, nous vous proposons de vous envoyer une brève description de votre situation actuelle et de l’application que vous proposez, afin que nous puissions vous faire une offre appropriée.
Sur notre page cogénération nous vous présentons quelques installations de cogénération en classement de 12 à 80 kW, équipées d’un moteur à gaz, mais d’autres projets sont également les bienvenus, également pour des installations à l’étranger.

CHP, COMMENT ÇA FONCTIONNE MAINTENANT ?

Cadre général
En matière d’énergie, on pense d’abord à l’électricité. Cependant, la grande majorité de l’énergie n’est pas de l’électricité, mais de la chaleur.
Traditionnellement, l’électricité et la chaleur sont produites séparément.
La production conjointe de ces 2 formes d’énergie en utilisant cogénération, (CHP).
Cependant, cela offre un certain nombre d’avantages importants, comme décrit ci-dessous.
La chaleur et l’électricité sont deux formes d’énergie, mais pas équivalentes.
Pour une bonne comparaison, nous prenons en compte la convertibilité de l’énergie en une autre forme d’énergie.
Veuillez noter que toutes les formes d’énergie ne sont pas entièrement convertibles en d’autres formes d’énergie.
Nous utilisons pour cela les termes « exergie » et « anergie ».
L’exergie est la partie de l’énergie qui est complètement convertible en une autre forme d’énergie ; d’autre part, l’anergie est la partie qui ne peut (plus) être complètement convertie en une autre forme.
Il peut être clair que l’exergie a une plus grande valeur que l’anergie, il est donc souhaitable que cette exergie soit utilisée de manière économique.
L’électricité est une forme d’énergie entièrement convertible, par exemple de l’énergie mécanique, en chaleur, … et est donc constituée à 100% d’exergie.
La chaleur, quant à elle, est une forme d’énergie de moindre qualité qui ne peut plus être complètement convertie en une autre forme d’énergie.
La chaleur contient donc de l’anergie en plus de l’exergie, et la proportion d’anergie augmente à mesure que la chaleur diminue.
La chaleur et l’électricité sont souvent produites séparément, c’est-à-dire que chaque forme d’énergie est générée par une installation distincte.
L’électricité, contrairement à la chaleur, est facile à transporter.
La production se fait souvent à distance, dans de grandes centrales thermiques.
L’électricité est ensuite acheminée jusqu’à l’utilisateur final via le réseau haute tension.
La chaleur, quant à elle, est généralement produite sur place, à l’aide d’une chaudière ou d’une chaudière.
Là, l’énergie du carburant est convertie en chaleur via un processus de combustion.
Cette chaleur est généralement requise à une température relativement basse.
Cela signifie que l’énergie du combustible est convertie en chaleur avec une grande quantité d’anergie.
Au regard de l’utilisation la plus efficace des combustibles (pétrole/gaz), c’est malheureusement un constat regrettable, car une précieuse exergie est perdue.

Le principe de la cogénération
La cogénération (CHP) est un procédé énergétique qui contribue à limiter les pertes exergétiques dans la production de chaleur.
Dans ce processus, la chaleur et l’électricité sont produites dans la même installation. Etant donné que la chaleur est difficilement transportable, cette installation est située à proximité du consommateur de chaleur.
La chaleur de haute qualité qui est libérée lorsque le carburant est brûlé dans le moteur du générateur (générateur d’électricité).
Ensuite, la chaleur résiduelle de faible valeur (dont la température peut aller de 80 °C à 500 °C) est conservée, et elle est ensuite utilisée pour répondre à la demande de chaleur spécifique d’une entreprise, d’un hôpital, .
On peut donc dire qu’une cogénération est un moyen intelligent de générer de la chaleur, ce qui se traduit par une efficacité exégétique beaucoup plus élevée.
La chaleur est en effet le facteur le plus important, et il est donc essentiel que cette chaleur soit utilisée efficacement.
C’est pourquoi une cogénération est de préférence dimensionnée en fonction de la demande de chaleur.
La production d’électricité est utilisée pour produire de la chaleur à la température souhaitée, ce qui signifie moins de pertes d’exergie et une utilisation plus rationnelle de l’énergie.
Le principe de la cogénération peut encore être étendu en considérant également la trigénération.
En plus de l’électricité et de la chaleur, une telle unité produit également du froid.
Un refroidisseur à absorption est utilisé pour cela, c’est-à-dire que la chaleur est utilisée dans une telle machine pour produire du froid.
Lorsque la demande de chaleur diminue en été, la cogénération peut continuer à fonctionner et utiliser sa chaleur pour répondre à la demande de froid.

Les points forts de la cogénération
Le gros avantage d’une cogénération est qu’avec une production conjointe de chaleur et d’électricité, les ressources disponibles sont bien mieux utilisées.
En conséquence, moins de combustible est nécessaire avec la cogénération qu’avec la production séparée de la même quantité de chaleur/électricité.
On sait que les réserves d’énergies fossiles sont limitées, le message est de les utiliser avec parcimonie.
À cet égard, la cogénération est bien sûr une technologie intéressante.
La plupart des centrales de cogénération fonctionnent aux combustibles fossiles, mais il est également possible d’utiliser des sources d’énergie renouvelables comme combustible, il suffit de penser à la biomasse ou au biogaz.
Une telle application offre un double avantage : non seulement un carburant respectueux de l’environnement est utilisé, mais il est également utilisé de manière optimale.
Une consommation de carburant moindre signifie également que les émissions de CO2 et les émissions d’autres substances nocives (suie, NOX, SO2, CO) sont réduites.
Les substances répertoriées sont présentes à des concentrations de plus en plus élevées dans l’air, l’eau et le sol.
Son impact sur l’environnement, l’atmosphère et le climat est considérable, il suffit de penser à l’effet de serre et au problème de l’ozone.
La politique climatique de l’Union européenne a fixé trois objectifs pour 2020, appelés objectifs « 20-20-20 ».

Ceux-ci sont:

  • 20 % de réduction des émissions de gaz à effet de serre par rapport aux niveaux de 1990 ;
  • 20 % de production d’énergie renouvelable ;
  • 20 % d’amélioration de l’efficacité énergétique.

Une installation de cogénération peut apporter une contribution ici.
Une augmentation du nombre de centrales de cogénération garantira également que la production d’électricité passe d’une production centrale à une production décentralisée.
Cela conduira, entre autres, à une réduction relativement forte des pertes dans le réseau haute tension.

Op dit moment zijn er nog geen beoordelingen.

Review toevoegen

Cijfer